Le Sony QX 1 est-il assez performant pour faire de la photogrammétrie ?

Oui il est tout à fait adapté à la photogrammétrie grâce à son capteur APS-C de 20,1 mégapixels et son capteur CMOS Exmor®. Il est aussi très adapté au drone de part sa compacité (74 x 69,5 x 52,5 mm) et sa légèreté (216 g, avec batterie, sans objectif).

C'est un des appareils photo avec le meilleur rapport poids/megapixels aujourd'hui disponible sur le marché. Ce nombre élvé de pixels est très important pour la photogrammétrie. Un nimbre de megapixel élevé permet aux logiciels de photogrammétrie (Photoscan, Pix4D, Menci, Smart3DCapture, etc) de retrouver plus facilement des points similaires entre chaque photos et la améliore la qualité de l'alignement, du nuage point, de l'orthophoto etc.

Le processeur BIONZ X qui équipe le QX 1 est aussi important puisqu'il permet de traiter les informations rapidement et ainsi de diminuer le temps entre chaque déclenchement.

Il est aussi parfaitement adapté au drone puisqu'il ne possède pas d'écran ni de boutons inutiles et permet ainsi de diminuer son poids qui en retour permet d'augmenter le temps de vol.

Une autre caractéristique intéressante du QX 1 est d'être compatible avec l'API Camera de Sony qui permet de déclencher la prise de vue ou de récupérer les photos en se connectant en Wi-Fi à l'aide d'un petit ordinateur (Raspberry Pi par exemple).

Vous avez d’autres questions ? Envoyer une demande

0 Commentaires

Veuillez vous connecter pour laisser un commentaire.